Synthèse intermédiaire LA RECHERCHE

Quelles sont les propositions déjà reçues concernant la prise en compte des problématiques DS dans la recherche ? Petit tour d’horizon avec cette synthèse intermédiaire.

NB : Pour retrouver les contributions mentionnées ci-dessous et les commenter, rendez-vous sur la cartographie des idées « Recherche ».

Réduire l’impact environnemental de la recherche

Quelles mesures prendre, quelles actions entreprendre pour rendre la recherche plus « DS » ? C’est l’une des thématiques qui a rencontré le plus d’intérêt en cette phase 2 de la consultation.

Les déplacements :

La question de l’impact environnemental des déplacements des chercheurs, en particulier pour les conférences internationales, a suscité de multiples propositions. Elles visent à en réduire le nombre et l’empreinte écologique, notamment au travers des mesures suivantes :

  • Développer les visioconférences en mettant à disposition les équipements nécessaires, en faisant progresser les aspects techniques et en accompagnant la pratique
  • Mettre en place des mesures de compensation des émissions de gaz à effet de serre, qui pourraient devenir progressivement obligatoires
  • Inciter chercheurs et personnels à des modes de transport plus écologiques, par exemple au travers de leurs évaluations de carrière

Les déchets :

Plusieurs contributeurs se sont intéressés à la question des déchets produits à l’université. En complément des propositions formulées au chapitre des pratiques, on retiendra ici :

  • Le constat d’une production importante de déchets plastiques, notamment par les laboratoires de biologie (tubes, cônes…) et les interrogations qu’elle suscite : Peut-on aller vers des matériaux biosourcés ? Existe-t-il une filière pour le recyclage des boîtes en polystyrène ? Les laboratoires recyclent-ils les gants en latex ?
  • La nécessité de faire connaître ressourceries, répare-cafés et fablabs afin de donner une deuxième vie aux matériels destinés à être jetés (mise à disposition ou revente, réparation), notamment certains matériels spécialisés difficiles à trouver d’occasion.

Pour une approche plus systémique :

Il est question d’encourager la pratique du bilan carbone, tant pour les individus que les laboratoires et les projets. L’outil « bilan GES » conçu par le collectif Labo1point5 pour répondre à ce besoin à l’échelle des laboratoires a été mentionné à plusieurs reprises. A l’échelle des projets, des méthodes d’éco-conception seraient à généraliser.

Développer la recherche en DS

Les idées des participants pour développer la recherche en DS tiennent en 4 mots :

  • Co-construction. Pour construire cette recherche en DS, des participants proposent d’organiser des rencontres de chercheurs sur les thématiques environnementales ou des « forums hybrides » permettant un dialogue entre chercheurs, étudiants, personnels et habitants. Un contributeur s’interroge sur la bonne gouvernance à mettre en place pour permettre à des sujets nouveaux d’émerger.
  • Finalités. Plusieurs messages mettent en avant la nécessité de développer une recherche tournée vers des applications concrètes répondant à court terme aux enjeux du dérèglement climatique : il y ait question d’expérimentations sur le terrain, de liens avec les territoires.
  • Financements. Bien que ce sujet soit apparu comme central lors la phase 1 (qui visait à prioriser les thématiques de la consultation), il n’a à ce stade reçu qu’une proposition : flécher des financements dédiés dès le doctorat. 
  • Communication. Il est question là de mieux mettre en avant les apports de la science dans la recherche de solutions adaptées au changement climatique.

De nouvelles approches pour la recherche en DS

Faut-il repenser notre manière de faire de la recherche pour pouvoir travailler sur les questions de développement soutenable ? Vous avez formulé 2 propositions en ce sens :

  • Afin de construire la science avec les citoyens, il faudrait développer au sein de la communauté scientifique une meilleure connaissance des sciences participatives et citoyennes
  • Les critères d’évaluation de la recherche devraient être questionnés

Autres propositions

Une participante propose d’organiser un temps de réflexion sur le rôle et le devoir des chercheurs face à la crise écologique.

Et maintenant ?

Complétez/discutez ces propositions (suivez les liens vers les contributions grâce à la cartographie des idées) ou proposez de nouvelles idées (rendez-vous sur la plateforme). Pour formuler vos propositions, vous pouvez vous inspirer de notre canevas de projet.

Share: